Dégustation de fromages à la Fermerie, par Akari

Récemment, nous avons eu la chance d’assister à une dégustation de fromages à la fromagerie « La Fermerie ». Le lieu était incontestablement français, avec un grand mur recouvert de bouteilles de vin, et notre guide pour la soirée, le fromager Charles Varin-Bernier. Il commença par expliquer le procédé de fabrication du fromage et les différences entre les diverses sortes de fromages issus des différentes régions de France. J’ai pensé que pour la plupart de nous, les fromages étaient inconnus et peut-être (du moins selon moi) effrayants. Comment mange-t-on les fromages moisis, durs ou piquants ? Évidemment, c’était un challenge pour mon palais peu raffiné, mais heureusement Monsieur Varin-Bernier a très bien expliqué comment se déguste un bon fromage. Nous avons goûté une dizaine de fromages, en commençant par le plus doux. Nous devions d’abord sentir les fromages et analyser leur odeur, et puis nous les goûtions par petits morceaux. C’était important de manger lentement et d’apprécier les saveurs, et chaque fromage était servi avec un vin adapté qui soulignait encore plus les subtilités de chaque fromage. Les fromages que nous avons goûtés sont les suivants :

Avec du vin rouge (fromages doux à peu forts) :

–    Reblochon (Fabriqué en Savoie – très doux, avec des senteurs de cuir)
–    St. Nectaire (Fabriqué en Auvergne – très doux et une croûte qui évoque la terre)
–    Pont l’évêque (Fabriqué en Normandie – une région généralement associée au Camembert – un fromage blanc ou orange, âgé de 4 ou 6 semaines)
–    Brie de Meaux (Fabriqué en Ile-de-France, ce fromage était beaucoup plus savoureux que le brie du supermarché – il était plus salé mais aussi assez amer)
–    Comté jeune (Fabriqué dans le Jura, 1 an d’affinage – assez sucré et dur, avec une petite croûte)

Avec du vin blanc (fromages forts à très forts) :

–    Comté vieux (Fabriqué dans le Jura, 2 ans d’affinage – très différent du comté jeune, ce fromage était granulé et plus piquant)
–    Chèvre d’Anjou (Fabriqué en Anjou – un chèvre jeune qui était très frais et crémeux – et mon favori !)
–    Sainte Maure (Fabriqué en Touraine – un chèvre vieux, très dur et plus salé, avec un trou au centre)
–    Cantal/Laguiole (Fabriqué en Auvergne, à pâte pressée en forme de cylindre, très piquant)
–    Roquefort (Fabriqué dans Plateau Méditerranéen et le plus piquant et fort des fromages, faussement doux et avec beaucoup de moule)

La dégustation était très instructive, amusante, et nous a donné envie de continuer à goûter aux fromages français jusqu’à devenir de véritables connaisseurs !

Texte : Akari Anderson
Photos : Cécile Ehrhart

This slideshow requires JavaScript.

This entry was posted in Blog 2010 Automne and tagged , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s