Réflexions sur la professionalisation, par Niki Holtzman

Un étudiant du lycée hôtelier au travail

 

Niki Holtzman, étudiante à Wesleyan University, est allée manger au lycée hôtelier avec le VWPP, et a eu une visite du lycée après le déjeuner, ce qui lui a donné l’occasion de réfléchir sur les différences au niveau de la spécialisation lors des études en France et aux Etats-Unis. Voilà son texte:

“La semaine dernière, pour un cours à Reid Hall qui s’appelle « Réagir sur la France d’Aujourd’hui » nous sommes allés dans un lycée technique spécialisé dans l’hôtellerie et la restauration.  Les étudiants entrent au lycée à 15 ou 16 ans et finissent vers 20 ou 21 ans un programme qui leur donne un diplôme professionnel à la fin de leurs études.
Des élèves en restauration nous ont préparé et servi un repas gastronomique.  Les serveurs apprennent comment présenter une carte et prendre des commandes en anglais. En conséquence, quand les serveurs étaient à notre table nous parlions en anglais, mais pendant la reste du repas nous discutions en français.  Le professer des serveurs a déjeuné avec nous et a noté la manière dont ses étudiants se débrouillaient.  Notre serveur avait beaucoup de difficultés avec son anglais et de plus il était évident qu’il était très stressé. Il n’avait que 15 ans alors il semble que l’expérience a été très difficile pour lui.  Cependant le repas (préparé par d’autres étudiants) était magnifique et, bien sûr, délicieux.
Après le repas, nous avons un peu exploré l’école.  Il y avait plusieurs grandes cuisines pour les étudiants et aussi des chambres qui ressemblaient aux chambres d’hôtels d’un standing allant de 2 à 4 étoiles. C’était intéressant de voir un lycée technique assez spécialisé dans un pays étranger.  Cette spécialisation professionnelle à un âge si jeune m’a frappée comme étant la preuve d’une différence énorme entre la France et les Etats-Unis : aux Etats-Unis (dans la plupart des cas) on ne se spécialise pas avant la deuxième année d’université; mais en France, on est presque forcé de se spécialiser pendant le lycée, que ce soit dans le cas d’une école technique ou dans celui d’une école plus généraliste, où il faut choisir assez tôt une concentration dans les sciences, les lettres, le droit, ou n’importe  quelle autre discipline académique.”

 

Le professeur nous fait visiter les cuisines du lycée

This entry was posted in Blog 2008 Automne and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s